Ce lundi 17 décembre s’est tenu le conseil syndical du Pôle Métropolitain Européen du Sillon Lorrain au siège de Metz Métropole. Un nouveau président ainsi qu’un nouveau bureau ont été élus pour une durée de 18 mois. Pierre Cuny, maire de Thionville et Président de la Communauté d'Agglomération Portes de France Thionville, a été élu à l’unanimité.
 
Le Pôle Métropolitain Européen du Sillon Lorrain, porté par les intercommunalités de Thionville, Metz, Nancy et Epinal, a pour vocation de favoriser la compétitivité et le rayonnement du territoire au sein de la région Grand-Est et développe quatre grands axes d’intervention : ingénierie de politiques publiques, ingénierie de projets partagés et ingénierie de financements européens.
 
Les élus des quatre territoires composant le Sillon Lorrain ont procédé le 17 décembre dernier au renouvellement de son exécutif comme le prévoit sa gouvernance singulière. Tous les dix huit mois un nouveau Président et son bureau sont élus afin de garantir une égalité entre les différentes collectivités qui forment le premier Pôle Métropolitain de France. Pierre Cuny a été élu à l’unanimité, il succède à Jean Luc Bohl, Président de Metz Métropole.
 
Pierre Cuny, est né le 26 mai 1957 à Nancy, et y fait ses études de médecine. Actuellement médecin endocrinologue au CHR de Metz Thionville, chef de service et chef de Pole, c’est en 2008 qu’il a débuté sa carrière institutionnelle en tant que conseiller municipal aux cotés de Jean Marie Demange. En 2016 il est élu Maire de Thionville, poursuivant l’action d’Anne Grommerch, ainsi que Président de la Communauté d’agglomération Portes de France Thionville. Avec cette nouvelle nomination, Pierre Cuny entend renforcer la complémentarité des territoires au sein du Sillon Lorrain.
 
« Je placerai volontairement ces 18 mois de mandat sous le signe de la responsabilité. Responsabilité de dire ce qui est, responsabilité de partager les enjeux et les questions posées, responsabilité du choix qu'il appartient au politique de porter et enfin responsabilité d'accepter d'être jugé. (…) Le Sillon lorrain n'a pas vocation à être une énième collectivité territoriale revendiquant des compétences, et des ressources, portées par d'autres. Ces collectivités sont parfaitement identifiées : Département et Région, intercommunalités. La responsabilité du Sillon lorrain n'est pas de faire mais d'aider à faire : le Sillon est une intelligence collective et un accélérateur. » Pierre Cuny.